dijous, 1 d’abril de 2010

Le viol redevient une pratique quotidienne au Sahara Occidental


Le viol n’a rien de neuf pour le régime du Maroc, il fut une pratique généralisée tant par les forces de sécurité que par l'armée d'occupation. Viols et massacres faisaient partie de la politique de "terre brûlée" et c'est une arme "efficace" pour provoquer des séquelles physiques et psychologiques sur les victimes.

Le viol en tant que moyen d’humiliation, de pression, et de torture a été utilisé contre des femmes dans les prisons politiques marocaines. Les victimes de Sidi Ifni ont laissé des dizaines de témoignages vidéo sur youtube. La révolte de la population et des militants des droits de l'homme sahraouis constitue le principal souci des autorités marocaines. Cette révolte a cassé le mur du silence médiatique provoqué par le statu quo imposé par le Maroc pour éterniser sa présence et étouffer toute velléité de résistance. Continuer [+]
Font: Diáspora saharaui

Cap comentari:

Publica un comentari a l'entrada