dissabte, 3 d’abril de 2010

32 prisonniers politiques Sahraouis en grève de la faim, états de santé

01/04/2010
Prison de Salé

G à D: Brahim Dahanne, Dagje Lachgar, Ali Salem Tamek, Ahmed Nassiri, Saleh Labihi, Rachid Sghaer, Yahdih Ettarouzi État de santé des 5 détenus politiques Sahraouis incarcérés dans la prison de Salé – nord de Rabat et en grève de la faim depuis le 18 mars.

Détérioration générale : léthargie chronique, déshydratation, étourdissements, douleurs dans le dos, douleur arthritique et chute de pression artérielle.
À environ 3h du matin, M. Brahim Dahan, Président de l’ASVDH, a perdu conscience, suite à de violentes douleurs à l’estomac, conséquences de son ulcère.

Ahmed Naasiri, président du comité des droits de l’homme de Smara, se plaint de douleurs sévères au niveau du cœur, et d’accélération du nombre d’impulsions. Sa pression artérielle est de 9 / 11.

Ali Salem Tamek, vice-président du CODESA, souffre d’essoufflement, de manifestations asthmatiques et de vomissements aigus.

Yahdih Tarouzi, militant des droits de l’homme, souffre de douleurs sévères au niveau du cœur et de l’intestin.
Rashid Sghayer, membre du comité contre la torture, se plaint de douleurs sévères au niveau des articulations. Sa pression artérielle est faible, 7 / 11.

Prison de Tiznit

Dans la prison de Tiznit au sud du Maroc, les 19 prisonniers politiques Sahraouis en grève de la faim depuis les 20, 21 et 22 mars, poursuivent leur action malgré les intimidations de l’administration pénitentiaire.
Celle-ci les menace de les séparer et de les transférer dans d’autres prisons s’ils continuent leur grève.

Parmi eux certains présentent des complications sanitaires importantes.
Le prisonnier politique Sahraoui Mustafa Abdel-Dayem souffre d’une forte pression artérielle de 16/10.

M. Brahim Khali Mghaimima, Mahmoud Aboulkacem, Mahmoud Berkaoui et Ismaili Bachir souffrent des complications d’inflammations de la vésicule biliaire et d’insuffisance rénales, conséquences de précédentes grèves de la faim.

Le prisonnier politique Takkiou Allah Fakou Allah souffre de tachycardie et a été transféré à l’infirmerie de la prison.


Prison noire, El Aaiun

Dans la prison noire (Carcel Negra ) de El-Aaiun – Sahara occidental, les 6 détenus politiques Sahraouis entrent aujourd’hui dans une grève de la faim d’avertissement de 48 heures pour protester contre leurs conditions de détention.

Prison Boulmharez à Marakech

Les 3 prisonniers politiques Sahraouis de la prison Boulmharez à Marakech entrent dans une grève de la faim d’avertissement de 72 heures en solidarité avec les grévistes de la faim de la prison de Salé et Tiznit.

Comité de suivi des grévistes de la faim ASVDH

Cap comentari:

Publica un comentari a l'entrada