dijous, 8 d’abril de 2010

Appel urgent

Les détenues politiques sahraouis " Ali Salem Tamek" - " Ahmed Nassiri " - " Brahim Dahan "- " Yahdih Tarouzi " - " Rashid Sghayer " entament une grève de la faim depuis le 18 mars 2010, dans de terribles conditions de santé à la prison local de Salé - nord de Rabat, protestant contre l’agression et actes de torture perpètres contre eux par l’administration pénitentiaire de la prison,et demandant à être libérés ou à être jugé immédiatement avec un procès équitable .

L’administration pénitentiaire continue de négliger leurs droits et leurs demandes légitimes, et refuse d’ouvrir un dialogue sérieux avec les grévistes sahraouis malgré qu’ils trouvent dans un état " lamentable" à l'intérieur de prison où Leurs états de santé sont " très critiques ".

La grève de faim a dépassé les 20 jours ce qui a entraîné des complications et des conséquences graves pour la santé : la difficulté de mouvement et de paroles et de la respiration, sans parler de la chute de poids, manque de concentration et de conscience, douleurs dans les articulations et à l'estomac , hausse de pression , léthargie chronique, déshydratation, étourdissements, douleurs dans le dos, douleur arthritique , chute de pression artérielle , manifestations asthmatiques et de vomissements aigus .

Le Comité sahraoui pour la défense des droits de l'homme à Guelmim, qui s'inquiète de l'état de santé des cinq grévistes sahraouis, déclare que de nombreuses maladies ont fait leur apparition parmi eux qui peut conduire en tout moment à une catastrophe humaine.

Le Comité appelle la communauté internationale et toutes les organisations de doit de l’homme à intervenir en faveur des détenues politiques sahraouis pour sauver leurs droit à la vie, et pour faire exercer la pression sur l’état marocain pour répondre à leurs justes revendications, pour prévenir une menace de catastrophe humanitaire, et pour le supporter la responsabilité des conséquences graves traîné par la grève de la faim ouverte menée par les détenus politiques sahraouis.

Le Comité sahraoui pour la défense des droits de l'homme à Guelmim

mercredi 07 avril 2010

Cap comentari:

Publica un comentari a l'entrada