diumenge, 17 d’octubre de 2010

Procès des sept activistes des droits de l'homme Sahraouis connus sous le groupe des 7 du 15/10/2010


Objet: Procès des sept activistes des droits de l'homme Sahraouis connus sous le groupe des 7.
Lieu: Casa blanca / Maroc:Tribunal de première instance / Casa Blanca / Maroc.
Date: 15/ 10 / 2010.
 
La court de première instance dans la ville de Casa blanca a connus le 15 Octobre le procès des activistes des droits de l'homme Sahraouis connus sous le groupe des Sept, et qui sont:

Mme Degja Lachgar, Mr Rachid Sghayer, Yahdih Etarrouzi, Slaeh lebaihi, qui sont poursuivi ont état de liberté provisoire et qui sont étaient présent devant la court, et Mrs: Ahmed Naciri, Brahim Dahan et Ali Salem Tamek, qui sont encore dans la prison locale du Salé / Maroc, et qu'ils n'étaient pas présentaient devant la cour suite a des raisons que personne ne les sachent encore, et qu'ils sont accusaient par les charge du menace de la surette intérieur du Maroc selon les articles 206 et 207 du code pénal marocain.

Ce procès qui a commencé vers 14h 30 GMT dans la salle 8 dans la coure de premier instance de Ain Chok / Casa Blanca, et qui a duré même pas 3 minutes a cause d'une extrême folie, une extrême ironie menait par des avocats marocains qui ont étaient sur le lieu, et sans que le juge lève l'audience, et sans faire un PV contre ceux qui ont perturbaient le déroulement normale de l'audience y compris les avocats marocains.
 

Ce procès qui a connus une grande couverture des masse média étrangers (surtout Espagnol), et aussi par des observateurs internationaux (22 observateurs), et qui sont:
Du Suède: Mlle. Hanga Santha, et Mr. Thomas Framby, de la commission international des Juristes ( Section du Suède).

De l'Espagne Maître: José Manuel de la Fuente et Mme Charo représentant la Fondation Sahara Occidental.
Candela Carrera, Angel Garcia Calle, Martin Rodriguez Fernandez, représentant l'observatoire des droits de l'homme de Badajoz (DD HH DEL ICABA de Badajoz).
Maitre. Ines Miranda, Gema Arbesu Sancho de l'observatoire d'Asturias.
Mr. Luis Mangrane, Mme Lola Travieso Darias, et Isabelle Terraza.
De la France: Michèle Decaster repesentant l'AFASPA, BIRDHSO, et le CORELSO, France Weyl du droit.solidarité, AIJD, AA RASD.
De l'Italie: Nicola Quatrano du l'observatoire international des droits de l'homme, Cinzia Terzi: de l'association Jaima, reggio Emilia, Francesca Doria de la comune de Napoli.
Du Mexique: Mr. Antonio Velazquez.
Les Détenues Sahraouis ont étaient sountenus par les avocats, Maitres:
Mohamed Lahbib Rguibi, Bazaid Lehmad, Lili Mohamed Fadel, Abdallah Cahlouk, Rachid Kanzi, Et Dalil Nourdin.

Les représentants des comités sahraouis:
CODAPSO (Dadch Sidi Mohamed),ASVDH, FAFESA, CORELSO, FREEDOMSUN, CODESA, CSPRON, Comité Sahraouie pour la défense des droits de l'homme a Smara.

Comme nous signalons la présence des masse média internationaux plus marocaine, les correspendants des Agences:
EFE, ABC, Cadena Ser, Canal Sur TV, El Correo, El Mundo, TVE.

Plus les familles de détenues, les activistes des droits de l'homme Sahraouis, et les étudiants Sahraouis dans les universités marocaines.

Le procès a dus commencé vers 14: 30 mns après une longue attente,
vers 14h 3O l'audience a commencé avec l'absence des trois détenues qui ne sont pas ramenaient du Salé, des que le juge a prononcé les noms des autres détnenus l'un d'eux a répété un slogans que le peuple du Sahara Occidental doit avoir sont droits à l'autodétermination afin qu'il décide son avenir, ensuite des avocats marocains commençaient a insulter les sahraouis, et qu'ils sont des mercenaires, même plus ils ont attaquaient les observateurs internationaux, tel Mr. Nicola quatrano, et Mme. France weyl. l'un de ces avocats nommé Ahmed Mnasser a agressé Mr Yahdih Ettarouzzi en lui donnant des coups de point au niveau de sa ventre, et personne n'as rien fait, les membres des jurys ont quittaient l'audience sans rien dire ni rien faire!!!!!!!??????, BIZARRE!!!!!!!!!!, est ce bien ce qu'ont appel la FOLIE, L'IRONIE??????

Plus tard ont a su que l'audience a été reporter jusqu'au 05/11/2010 prochain.

SOURCE: CODAPSO.

Comité pour la défense du droit à l'autodétermination  pour le peuple du Sahara Occidental.

Cap comentari:

Publica un comentari a l'entrada