dissabte, 29 de maig de 2010

Nouveau épisode dans la série des violations des deroits de l'homme au Sahara Occidental


Droits de l'homme au Sahara Occidental???

Encore une question sans réponse!!!!?????


Smara / Sahara Occidental:

27 Mai 2010:


Comme nous l'avons déjà signalé dans nos lettres d'information du 12 et le 17 Mai 2010, et ce qui c'est passé dans les villes du Sahara Occidental Smara et El Aiun, après la protestation pacifique des jeunes diplômés Sahraouis contre la politique systématique d'exclusion du travail menait par les autorités marocaines dans l'ensemble des villes Sahraouis sous control marocain.


Aujourd'hui le 27 Mai 2010 est le nouvel épisode de la série illimitée des violations des droits de l'homme au Sahara Occidental, et la ville de Smara est la ex-nouvelle étapes.


Un nouveau groupe de diplômés sahraouis qui souffrent de l'exclusion et la marginalisation de plus de cinq ans par l'administration marocaine qui n'a aucun intérêt à leurs problèmes, où ils ont décidé aujourd'hui d'entrer dans un sit-in devant le siége de la province à Smara pour réclamer leurs droit au travail avant d'être dispersés par des différentes fractions des services sécuritaire marocaine avec un usage excessif de la force.


Cette intervention brutale a fait un grand nombre de victimes, ensuite les manifestants ont décidés de continuer leurs lutte dans le siège de la confédération émocratique du travail afin de protester contre cet méthode barbare et non civiliser, plutôt que la méthode du dialogue, en plus de la politique d'exclusion et de marginalisation, la procrastination et l'intimidation des colons marocains contre les diplômés sahraouis et contre tous les segments de la société Sahraouis dans les villes du Sahara Occidental et le sud du Maroc, le faite qui prouve que l'état marocain adopte une position dans la direction opposée en ce qui concerne le travail de créer des mécanismes pour la protection des droits de l'homme au Sahara Occidental.


La scène est toujours la même malgré le grand chiffre des articles dans la constitution marocaine elle-même (Article: 13, 9, 10, et 12) et dans la charte la charte de la déclaration universelle des droits de l'homme dans les articles: 23/1/2/5/12, et 19 qui garantie le droit du travail et le droit de réclamer, de se protester pacifiquement pour réaliser se droit. Et quelques jours après le 09 ème Congrès de l’AMDH (Association marocaine des droits de l'homme) qui s’est réuni du 20 au 23 Mai 2010 à Bouznika Maroc, dont lequel elle bien adopté des résolutions et recommandations en rapport avec la situation des Droits de l'homme, après un examen des exigences de la protection et de la promotion des Droits Humains, le congrès déclare dans les points suivante:


Point 19: L'association prenne note de la persistance de violations graves du droit au travail, qui se reflète notamment dans le chômage claire ou déguisée pour des millions de citoyens i mpris des centaines de milliers de diplômés universitaires. Comme elle enregistres de même l'attitude négative des autorités avec le droit de la demande du travail par la faiblesse des mesures sérieus es pour créer des emplois, ou par la répression des manifestations pacifiques ou de manquement aux engagements pris dans le fonctionnement des cadres est la source de manifestations.


Point 13: l'état doit respecter les libertés personnelles.

Que puissent nous dire??? La question des droits de l'homme au Sahara Occidental est encore sans réponses??!!!!!


Source: CODAPSO


Cap comentari:

Publica un comentari a l'entrada